Les faits

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) a beau faire et refaire les calculs, le compte n’y est pas.

Selon les projections actualisées du Conseil d’orientation des retraites (COR), le besoin de financement de l’ensemble des régimes de retraites s’établira encore à 0,4 % du PIB en 2019 et 2020.

Autrement dit non loin de 10 milliards d’euros !

Qu’en déduire ?

Selon « Les Echos », l’avant-projet de rapport annuel du COR annonce que l’équilibre ne sera possible qu’à long terme, à horizon 2030.

Et encore, il faudrait pour cela que la croissance des revenus d’activité dépasse durablement 1,5% par an et que le taux de chômage retombe à 4,5% contre près de 10% aujourd’hui.

Mais alors ?

Dans ce scénario central parmi les cinq envisagés, le COR estime que «les déficits, accumulés au cours des quinze premières années de projection, n’étant pas entièrement couverts par les excédents des dix années suivantes », les régimes de retraites généreraient encore une dette sur 25 ans,  mais elle serait minime (0,1 point de PIB).

Mais avec un taux de chômage de 7% à moyen terme et une croissance de 1,3%, les choses se corsent.

Toujours selon les Echos, le besoin de financement serait encore de 0,5 point de PIB en 2030 et même supérieur à 1 % de PIB en 2040 si les revenus progressaient de seulement 1 % par an.

En conclusion

Le point retraite dans la gestion de votre patrimoine est essentiel et primordial.

Nous sommes à votre disposition pour vous accompagner.

 

______________________

Envie d'en savoir plus ?

Vous voulez échanger à propos de cette information ou vous souhaitez nous poser une question ? Contactez-nous grâce au formulaire ci-dessous et nous vous répondrons au plus vite.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

______________________